M.I.C.E.L

contradiction permanente ( II )

 

INSERT BANNER  N°...

Create your own banner at mybannermaker.com!

 

 

 

N° 333 / 666 / 888

 

JEUX SOCIAUX

 

«  le jeu de la chine aujourd 'hui ? « 

battre les etats unis sur son terrain , i-e : le capitalisme

 

admettons que je fasse mienne cette observation de journaliste

Pourvu que je n'aie pas à le regretter un jour

admettons encore que j'ai bien assimilé ce jeu de bascule entre les civilisations

et que , muni d'une morale supérieure aux intérêts de l'industrie , la finance et le reste , je veuille corriger une injustice potentielle

 

Alors je dirais aux chinois : c'était bien la peine de nous bassiner les couilles

avec vos «  Lao tse «  et autres proverbes jetables

Si votre sagesse ancestrale avait tellement de prix , vous ne l'auriez pas bradée pour le clinquant du dollar et la consistance des hamburgers

 

Dieu me garde de revendiquer la paternité de ce discours

Lorsque la fatalité du cycle respire l'air du temps

le mot d'ordre est «  motus et bouche cousue « 

 

C'est bien ce que devraient faire aussi les pauvres prêcheurs du désert

qui croient pourvoir s'opposer à l'irrésistible ascension de l'islam

, conjuguée à l'irréversible déclin de la chétienté

Mais , dit le ( sage-fou ) tout ce qui a été , sera

Quand on constate un abus , une injustice ,une anomalie dans le fonctionnement des societes , il convient de revisiter le passé

des fois que l'abus présent ne soit qu'une reaction à une injustice passée

- » il faut poser des règles « ...disent les simplistes

Mais c'est de règles qu'il est question , précisément

Si elles étaient tellement sures , on ne passerrait pas notre temps à en changer

 

Et allez donc aussi conseiller à ces hâbleurs de la mettre en veilleuse

Autant s'échiner à inverser le cours d'un fleuve

 

Et la nature ? Demande Candide

Elle ne transgresse jamais ses règles ?

 

____________________________

 

N°....923.......897.....852

 

ce qui m'amène à parler de contradiction

En réponse à une demande de lectrice

qui m'avoue n'avoir pas saisi

Alors je m'explique : la contradiction permanente ( C.P )

est un défaut – ou une qualité de sociétes ideales

c-a-d , qui sont arrivées à un état tel que chaque changement à gauche

soit immédiatement équilibré par un virage à droite

les termes « gauche «  et «  droite » n'ont que peu à voir avec les ideologies politiques , j'aurais pu dire aussi : chaque impulsion pessimiste est aussitôt contrebalancée par une reaction optimiste

Je crois avoir déjà parlé de ce miracle du cycle naturel

  • désolé , je ne vais pas m'emmerder à rechercher le N°.... ( …)

en vertu duquel , toutes les fois qu'une idée est abandonnée par une partie de la collectivité , elle est aussitôt reprise par l'autre moitié

personnellement je vote plutot « pessimiste »

Et pour cette raison j'ai un peu de dépit que les ( H – F) ne soient pas fichus de s'entendre sur un projet global

Mais la dynamique de vivant me donne tort : car – suis moi bien :

si on pouvait tous être du même avis – homme-femmes-enfants -chats -...

la terre entière pourrait trembler , car il pourrait très bien nous prendre la fantaisie de faire sauter la planète : ça rime à quoi , je te le demande , d'avoir fait bosser tant de physiciens sur les bombes A...H...Z

si c'est pour s'asseoir dessus ?

Je me rappelle avoir vu un film du temps où la russie s'appelait l'union soviétique : le film dure à peine 10 minutes , sur le mode humour noir : résumé en quelques images - en noir et blanc et de très mauvaise qualité d'ailleurs – de la course aux armements

Les jeunes d'aujourd'hui ne pourraient jamais revivre la frousse des vieux d'hier , quand U.S et U.R.SS se regardaient en chiens de faïence

 

****

 

Facile de rafaire l'histoire au passé :

mais si ces gros lourdauds d'américains avaient eu le sens de la contradiction

ils auraient pu nous éviter ½ siècle de guerre froide

en acceptant tout simplement l'expérience « socialiste »

Puisqu'ils avaient eux mêmes un sens aigu du communisme

- voir la philosophie de Thomas Edison – le père de l'ampoule électrique

 

N'est-ce pas une illustration de cette théorie ( la C.P.)

que j'ai failli dénommer aussi contradiction rémanente

 

Convaincue ( amie -ennemie ) lectrice ? ….non ?

Alors je continue :

 

illustration individuelle :

 

Un homme ( H ) alcoolique – dipsomane

renconttre une femme ( F ) teetotaller

 

qu'est-ce qu'ils se racontent ?

 

Chacun essaie de persuader l'autre qu'il est sur le droit chemin

 

note bien ces malentendus de langage :

il ne peut pas exister de droite sur une sphère , voyons

ce que le paysan de Beauce ou de la Pampa appréhende comme des droites «  « a perte de vue «  l'ingenieur de la station spatiale , lui décrirait comme des arcs de cercle .
Je signale au passage que sur ce point au moins russes et américains ne peuvent pas être en désaccord

 

Retour à notre couple ( H – F ) qui ont maintenant vieilli

Nul besoin pour ce faire du voyageur de Langevin :

H ne peut plus voir une goutte d'alcool , même en vapeur

Quant à F elle , a pris l'eau en sainte horreur

Au point qu'elle n'ose même plus tremper un doigt dans le bénitier

 

Tu crois que j'ai inventé cette histoire ?

Alors prends la peine d'observer ton entourage

 

dernière illustration – plus générique -

les êtres qui pensent se sont souvent demandés :

sommes nous reellement libres ?

Si tu ne vois pas la contradiction sous-jacente à cette question

c'est qu'alors je devrais désespérer de t'apprendre quoique ce soit

 

 

__________________________________

Une autre lectrice me fait remarquer que La Fontaine n'a fait que plagier un conteur grec

 

2 lectrices en 1 mois ! Chouette ...c'est le succès mes soeurs

je devrais peut-être changer de chaussures !

À cause des chevilles qui enflent démesurément

 

J' ai peut-être moi aussi forcé la note , j'aurais dù savoir ...

Ayant pourtant maintes fois renoncé à lire en entier un poême

agacé que j'étais par le délire ( verbal-verbeux ) du poête

en extase devant les « appats » de sa « dulcinée « 

 

J'espère n'avoir pas été aussi béat face au talent du sus-dit ( La Fontaine )

«  Ce n'était qu'un plagiat «  a dit la lectrice

deux remarques à ce propos :

Et même trois ..ou quatre

 

1- Je m'intéresse surtout au style - non au fond ou à la morale des contes

2- je n'aurais jamais pu lire les contes d'Esope - s'ils n'avaient pas été traduits

Et comment cette lectrice sait-elle que L.F était un plagiat ne l'avait pas dit

Est-ce fair-play d'attaquer des gens sur ddes faiblesses avouées

3- comment une française oserait-elle parler de plagiat ? N'est-ce pas la spécialités de tous les françaises et français ?

Enfin remarque ad hominem : tant qu'à critiquer un écrit , on devrait s'efforcer de rester dans la direction générale du propos

 

Ce qui me fait penser à ces hurluberlus qui se croient intéressants en disant , lors d'un débat sur la communication - par ex..... «  et dieu dans tout ça ?

On ne doit  pas changer de coordonnees en cours de debat

 

generalité : la C.P. Nait de la rencontre du rêve et de la réalité

c'est véritablement une procreation assistée

dans la mesure où la maturation des sociétes

sous l'influence de la science et des techniques

a produit – ou reproduit – une fecondation in vitro

En d'autres termes , le changement social lorsqu'il atteint une haute fréquence , enfante un rapprochement des points de vue opposés

d'où une confusion entre sagesse et folie - par exemple -

 

Voiçi maintenant quelques ex. vivants de C.P.

Je suis sûr que tu en trouveras d'autres plus significatifs

 

1- avec l'institution du R.M.I la société française

laquelle – faut-il le souligner au passage -

n'a fait que plagier d'autres systèmes

mais je le répète - dès l'instant où on introduit un corps étranger dans un système ,il faut définitivement renoncer à tout contrôle sur ce système

la contradiction survient dès lors qu'on cherche encore à maîtriser la réalité

la société française donc , s'est trouvée en butte à cette contradiction :

faut-il aller jusqu'au bout de la logique du R.M.I

et dissocie le travail du revenu , ou bien s'arrêter à mi-chemin

J'ai assisté – impuissant – à des débats tout aussi impuissants

à tirer la seule conclusion logique : dès l'instant où on a admis ce principe

i-e : payer des gens à ne rien faire , le travail n'avait plus aucune valeur

et pour cause : aucun economiste , sociologue , juriste , physicien n'est fichu de dire exactement en quoi le travail diffère du sommeil (par ex)

si donc la mesure institutionnelle du R.M.I était adoptée non sur plagiat , mais

par maturation logique l'étape suivante était une dissociation des revenus du travail , ou pour ne pas rfetomber dans le piège des mots : si une collectivité reconnaît à tous ses membres un droit équivalent d'existence , alors toues les occupations – je répète toutes les occupations – ont la même importance , par suite il n'est plus possible d'établir aucune relation entre l'activité des membres et leur position sociale . Dans ces conditions le plus « simple » est d'abandonner ces distinctions surannées : utiles – nuisibles , travailleurs-chomeurs , productifs – improductifs ….

 

je me rappelle avoir interpellé un sujet particulièrement agité dans un des débats sur ces questions , en ces termes :

 

  • « dites moi cher monsieur , quel grief avez vous contre ces chômeurs qui n'ont pas envie de retrouver un travail …?

  • mais enfin !...il est inadmissible que la société paie des gens à ne rien faire , moi qui travaille beaucoup et …

  • c'est bien ce que je pensais , mais voyez vous , la notion d'effort est toute relative , que diriez vous si la société vous donnait le même salaire en vous imposant de rester chez vous ?

  • Mais pourquoi , pourquoi voulez vous …

...bla , bla … je n'ai récolté en définitive qu'un franc succès de rire . Depuis je me garde bien d'introduire un semblant de loique dans les débats passionnels

 

2- les artistes clament haut et fort que les livres , disques et autres oeuvres d'art ne sont pas des marchandises comme les autres ...ce qui ne les empêche nullement de défendre becs et ongles leurs droits de propriété

Et ne t'avises surtout pas de les mettre en face d leurs contgradictions , au mieux ils vont te regarder comme un extra-terrestre , ou un fou

On ne sort pas de cette logique myope : qu'est-ce donc que la prétendue folie – ou sagesse - dans un monde où personne ne comprend rien à rien

et certainement pas à cette opposition ( sagesse-folie )

 

Le troisième ex. concerne la superposition anarchique des lois

et en particulier des lois juridiques codifiant la vie dans la cité

lesquelles lois tentent de moduler les systèmes d'éducation

sur le comportement d'une génération

j'espère trouver le moyen , à travers cet exemple

d'esquisser une vision d'ensemble de la C.P.

Soient donnés deux systèmes d'éducation :

un système strict façon spartiate ; et son opposé

Toute l'ingéniosité – mais aussi la myopie – du législateur

va tendre vers une combinaison anarchique des avantages des deux systèmes

En intégrant parfois les variables de l'environnement

J'inclus dans ces variables le progrès des sciences , le climat et …

l'air du temps !

Ce processus de balayage des solutions conduit

à un reexamen périodique – mais toujours desordonné

de la question fondamentale : quel est le meilleur système d'éducation

l'analogie entre cette «  méthode » et le principe du déraillement

évoqué dans les discussions sur le L.C. est évidente

On considère deux termes opposés :

par exemple ( liberté-contrainte) ou encore (vérité – erreur)

j'indique d'ailleurs comment par tatonnements

on passe de l'opposition des termes à leur identification

j'ai utilisé aussi l'expression «  glissement sémantique « 

à propos de cette méthode

 

Voiçi maintenant la remarque d'ensemble :

Pourquoi s'échiner à rechercher la meilleure solution éducative

puisque tout le monde sait – à tout le moins les gens dont la fonction sociale

consiste à réflechir sur ces problèmes -

qu'il n'existe pas de système meilleur à tous points de vue

On est transporté içi dans le domaine de l'absolu

Bien qu'on sache que l'absolu n'est pas de ce monde

Montée d'un cran dans le généralisation :

Pourquoi s'obstiner à appliquer des solutions linéaires

dans un monde complexe ?

 

 

***

Telle est bien la source de la C.P.

Pourquoi diable le changement de coordonnées d'un système social

s'accompagne -t-il de drames et de convulsions

alors que le passage de la theorie de newton à une équation plus générale

n'a pas été cause de nombreuses morts , que je sache

tu penses que les problèmes sont différents ?

Tu te trompes : il ne s'agit dans les deux cas

que d'explorer au-delà du dégré 2 , la série illimitée

des relations liant l'espace au temps .

Pour un esprit apte à manier les généralités

cette observation devrait clore la discussion

je poursuis neammoins la série des exemples

pour entériner la contradiction

la faire passer en quelque sorte de la permanence à l'immanence

 

4 – Quelqu'un d'inspiré a dit :

ne jugez pas si vous ne souhaitez pas être jugé

A toi lectrice d'exercer tes talents sur cette contradiction

 

5 – le problème des inégalités et/ou de la répartition des richesses

En dépit de l'opinion , ce n'est certes pas le petit nombre de riches

qui fait obstacle à une « meilleure » justice sociale

ce serait plutôt le grand nombre de malchanceux

qui cherche- inconsciemment sans doute- à imposer sa loi

Le jeu de mots est içi involontaire

L'expression «  loi du grand nombre «  est plutôt synonyme

de solutions du type ( pile – face )

 

Et comme ça se trouve ! Si les citoyens

étaient d'accord pour appliquer cette loi

on approcherait plus sûrement d'une justice sociale

 

6 – retour avec cette dernière observation au coeur du problème :

comment faire comprendre à des êtres bornés

  • au sens geométrique du terme

loin de moi la tentation de fustiger une fois de plus, la stupidité des masses

. le fait que j'aie cédé à cette tentation quelquefois n'en fait pas une règle de conduite

 

comment donc faire admettre à des êtres orientés

que la « meilleure « solution dans un monde de vivants

ne peut être qu'un équilibre dynamique

 

Comment enseigner à un poisson le principe d'Archiméde ?

Comment un electron pourrait-il embrasser les lois electromagnétiques

Comment en conclusion intégrer sur une vie limitée

la notion très (relative-absolue) de l'illimité

et son corollaire : le cycle éternel

tel est le sublime mystère de notre condition

et aussi par voie de conséquence : la C.P.

 

 

 

 

 

 

deux avis sur deux @ radios > contradiction ou incoherence :<?

 

1- « c'est la croissance qui cree l ' emploi

 

2- radio next . À quelques mm de fréquence : « L'emploi favorise la croissance

 

le rapprochement des points de vue contradictoires est cause et surtout conséquence d'une maturité des sociétes

 

 

REM ./ POST HAT

 

15.09.11

 

______________________________________

 

suite art. Du 13 /09 ….

 

7 – l'artiste-peintre-cineaste qui ne cesse de vanter les charmes de sa ville

ne se doute pas qu'il fait le lit de «  l' engence immobilière »

Du jour où il verra les loyers de son appartement flamber sous l'afflux des visiteurs , il va se dire , se croyant encore face à une caméra

  • «  mais qu'est-ce que j'ai fait …. »

C'est sans doute ce qui t'arrivera à toi aussi jeune inconscient « face-booker »

quand au zénith de ta carrière politi-co-financière

Un jaloux pauvre te rappellera tes frasques de jeunesse

 

pour t'extorquer quelques piecettes

 

                                                                  ****

 

Certes la Nature ne nous force pas de regarder en arrière et en avant

mais il n'est pas non plus interdit de conjuguer ses humeurs

aux caprices de la nature . C'est d'une telle association

que naissent les miracles et les chefs-d'oeuvre

 

............50 / 50 COMB. NATURE / / H – F / /

 

Dame nature fait si peu de cas de la Vie

que l'angoisse de l'homme devant la mort

  • pour la femme je ne sais pas -

serait une reaction contre-nature

 

****

 

Conséquences sociales de la C.P.

 

1- Ne jamais oublier dans tous les cas de figure

qu'une société ne peut pas reposer sur un principe unique

 

2- Toutes les fois qu'une solution-invention-système

sont adoptés , ne pas perdre de vue « l'ombre »

ou le système conjugué – tous les problèmes de vivants

ont au moins deux solutions : par ex. ( court terme-long terme )

par ex. ( reel – imaginaire ) ou encore (( efficace ( coûts ) – artistique ))

(plus de loisirs - moins d'efforts  ) (plus de comunications - moins de communication )

  • je reviendrai sur cette dernière opposition _

C'est en multipliant les angles d'attaque , et non en limitant

les critères d'examen d'une question , sous prétexte d'efficacité , qu'on peut augmenter les chances d'un règlement optimal d'un problème donné .

 

3-une dernière remarque « pratique » en renvoyant les assoiffés de détails

qu'il n'appartient pas au generaliste de se mêler des soucis d'un praticien

chacun son métier : si deux solutions font référence , l'une à un accroissement de l'effort , l'autre à un « laisser aller «  le choix de l'une des deux solutions ne doit pas faire oublier que les avantages/inconvénients des deux solutions sont rigoureusement identiques .

De même , si le système S1 implique une réduction des couts

( ou des défauts ) lorsque S2 implique une augmentation des avantages ( ou des gains ) ,seule l'intersection du couple ( S1 – S2) par un critère éloigné du couple ( qualités-défauts ) pourrait servir de guide à l'adoption de l'une ou l'autre des deux solutions

 

Remarque : en pratique l'adoption d'une solution est souvent liée à la rhétorique de son défenseur , voire même à la seule nouveauté

Ce qui en dit long sur la logique  et / ou le sérieux de nos « programmes «  socio-economiques

 

Il va sans dire que toutes ces discussions n'ont pris aucun compte des collisions d'intérêt entre un sous-groupe , ou même un individu , et la société

                              _____________________________________ 

 

les conclusions pratiques

 

A quoi sert toute cette débauche d'arguments ?

Rep : à enfoncer des portes ouvertes

 

Mais trêve de plaisanteries

La C.P. Peut s' avérer un outil d'une précision diabolique

d'une efficacité redoutable , aussi puissant que la maïeutique de Socrates

 

Quelques ficelles pour se tirer d'affaire face à un interlocuteur coriace :

 

Si tu es à court d'arguments tu peux toujours rappeler le principe fondamental : toutes nos décisions , toutes nos affirmations laissent toujours une moitié de la réalité dans l'ombre – corollaire de la complexité

 

1 - quand tu entends cette belle logique borgne et boiteuse du genre : si untel a menti sur un point il a dù mentir sur tout :

FAUX ! Le propre du menteur est l'amalgame , si on n'ajoute pas quelques pincées de verité , le mensonge n'est plus crédible

mentir tout le temps et sur toutes choses est un exploit hors de portée de nos faibles esprits

 

2- On n'a plus de droit de parler d'injustice dans la société si on a fermé les yeux – une fois – sur l' inconduite ou les excès d'un fils , un proche ou un ami

 

3- A ceux et celles qui croient tirer quelque gloire de leur séjour en prison ; tu peux faire remarquer : 1 ) qu'il n' y a vraiment pas lieu de plastronner : si on s'est fait pincer c'est qu'on a été plus stupide que les flics , ce qui n'est pas peu dire . Et 2 ) pourquoi ne pas retourner en prison si on préfère la compagnie des « affranchis » à celle des caves

 

4 – si une bielle n'a aucune idée sur le fonctionement du moteur à explosion , alors les êtres humains ne peuvent pas appréhender l'équilibre global dans l'univers , en particulier dans notre « petit » système solaire , des perturbations locales semblent être une condition et un effet de l'équilibre global

 

5 – A cause de nos facultés d'adaptation on s'habitue très vite aux avantages des inventions , de ce fait on ne retient plus à la longue que les inconvénients des nouveautés

 

6 – Beaucoup de gens parlent d'inégalité , d'injustice etc ...mais elles feraient bien de chercher à comprendre avant que de manifester leur désaccord ou leur

indignation : si on avait seulement une idée de l'incroyable précision des calculs d'équilibre de la Nature ( revoir 2 et 4 )

 

7 – comment les gens peuvent-elles accepter d'être gtraitées de «  masses «  ou de public . On devrait apprendre à bannir de notre langage toutes ces expressions offensantes pour la dignité des personnes . Cette notion de « public » autorise un commerçant à bacler son service au n-ième client parcequ' il pense au client suivant ( n+1 )

C'est encore le public qui permet au politicien d' afficher un royal mépris pour les individus , puisqu'il s'autorise à faire des promesses «  en général » ce qui le dispense de s'adresser à 1 personne en particulier

 

8 – X dit : Y est un sale con , Z est une femme admirable

Sur quels critères sont fondés nos jugements ?

Sur des impressions très souvent , directes ou indirectes ( voir N°....effet ricochet ) lorsqu'on voit sur quelles montagnes d'erreurs sont fondées nos décisions , on ne doit plus s'étonner du nombres de conflits , malentendus , drames des familles … considères seulement deux personnes en communication : les probabilités de mésentente sont tellement grandes que c'est miracle qu'il y ait parfois des « ententes cordiales «  des sympathies une fraternisation ….et des contrats de travail ou de mariage

rendons grâce à la Nature qui transforme nos mauvaises intentions en bonnes actions ...mais aussi l'inverse , qui sommes nous donc pour prétendre distinguer le Bien du Mal

 

9- Puisqu'il est difficile d'apprécier les conséquences de nos actes , l'orientation d'un société vers le bien ou le mal n'est régie que par les instincts içi comme ailleurs le brouillard de l'incertitude est omniprésent

la préférence pour le bien n'est que le résultat d'une pensée unique , certaines idées sont bannies du champ des conventions sociales , pour des raisons mystérieuses , mais très claires pour peu qu'on remonte le cours des causes dans le temps ,les détenteurs et défenseurs de telles idées sont contraintes d'agir et penser dans l'ombre

rappel : on ne voit jamais plus de la moitié de la réalité

Mais les minorités agissantes retrouvent la lumière avec un statut de majorité

force reste à la loi du cycle éternel

 

_______________________________

 

M.A.J  22/09/11

_______________________________



23/09/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2 autres membres