M.I.C.E.L

la raison et l'esbrouffe

 

INTERNAUT PRAYER

_____________________________________

OUR LORD THAT ARE IN HEAVEN

AND WE HOPE ON EARTH TOO

DELIVER US FROM EVIL

AND FROM GOOD TOO

AS WE NEVER KNOW WHAT YOU GOT IN MIND

WE YOUR SLAVE AND MASTER

FOR WITHOUT YOU WE ARE BUT NAUGHT

BUT YOU NEED US JUST AS WELL

OTHERWISE WHY DID YOU BOTHER

TO MAKE ALL THIS FUSS ABOUT LIFE

WHICH IS MEANT TO BE ETERNAL

YOU JUST W AIT

____________________________________

hey !

WHAT DO YOU MEAN EXACTLY « eternal »

Since the cycle covers our understanding of time and space

Forgive us our sins as we might count on yours

for ever and now and then


__________________________________

LES OPPOSITIONS/IDENTIFICATIONS

Ou : les miracles des "déraillements "

qui parviennent à relier les irréconciliables


N° 144 (cf ….44...)

La peur s'oppose-t-elle au plaisir ?

Ou au courage ?


Ou à l'insouciance ?

Ou....

Vint le L.C. Qui va nous tirer d'affaire

La peur est à la joie

ce qu'est la tristesse aux ...abois !

__________________________________


La morale de ces observations est que tout est possible en L.C.

Puisque le langage courant dérive de l'opposition -identification

( O-I) en abrégé

Tous les termes ont été déduits les uns des autres

par « déraillements «  successifs

ceci peut être illustré par un dessin

( cf ...P. O.S les diamètres-couples de définition )


Verité - Erreur = ( V - E ) U E(V))


Par déraillements successifs on passe du diamètre (O-I) …...à (I- O)

Autrement dit de la vérité ( Notée V(E) à son oppose de définition : E(V) t


__________________________________


Dimanche 10 /07/10


JOURNAL


N°....INEGALITES


Où est la vraie injustice ?

dans les concours qui redonnent un espoir aux pauvres

lesquels doivent déchanter dès lors que les relations

réintroduisent les "fractures" socio-économiques



N° ….98.…..158.….231...698….209.…DE L IMPORTANCE


Qui a décrété que les fonctions de «  direction »

«étaient plus importantes que le nettoyage des égouts

Ou disons les tâches quotidiennes de nettoyage en général ?

Pourquoi l'importance ne va-t-elle pas de pair avec le nombre ?

Par ex. serait jugée primordiale l'activité

Ou l'aptitude sur laquelle reposerait le besoin le plus répandu

Mais ici on aborde le problème essentiel et général

De l'organisation des sociétés

À commencer par la répartition des tâches

Ou la mesure des ( Ai- Bj)


____________________________________


N°… 208...INEGALITES SUITE


N°….686.…540...548...518...488...384...


Pourquoi les pauvres vont -ils voir les riches ?

le "problème " des inégalités se résout en termes de "besoins"

( ou aptitudes ? )

Si seulement les pauvres se contentaient

De satisfaire des besoins de pauvres

Disons - euphémisme ambigu - en relation avec leur statut socio-economique


…………à suivre


ex. du paysan qui va voir le roi avec ses figues

…………..developper ….(....1ère réaction et 2ème ...)

la cupidité ne varie pas en fonction de la situation sociale


..à suivre


_______________________________________


N° DIVORCES


Entre les unes et les autres

Entre la fuite en avant et l'esbrouffe des marchés

et la serenité des vieux qui voient loin - avec leurs lunettes


Celles qui ont des principes , voire des valeurs et un ideal

et ceux qui ne jurent que par l'argent


Ceux qui préfèrent les solutions radicales

et ceux et celles qui profilent bas/haut selon la direction des vents


ceux qui n'hésitent pas à casser des oeufs pour les omelettes

et les autres , qui vont de compromis en compromission


ceux qui n'hésitent pas à employer les methodes de leurs ennemis

et celles qui reculent face à la violence


Existe-t-il donc une opposition irréductible ?

Comment alors la concilier avec le raisonnement complexe

qui prétend ideitifier les oppositions

par suite de "déraillements" en chaine


sur cet aspect de la discussion du L.C. Voir N°......399 entr'autres


8888ççççççççççççççççççççççççççççççççççççççççççççççççççççççççççççççççççççççççççççççççççççççççççç


à suivre ….


L'explication littéraire:

Elle suit “grosso modo” les traces de l'explication mathématique :

Si tout un chacun a parfois l'impression de vivre plusieurs vies , ou plus simplement de recommencer sans cesse les mêmes choses , lors même que sa vie se déroule dans sa tête sur une trajectoire en apprence linéaire , c'est bien qu'il décrit plusieurs orbites , voire plusieurs fois la même orbite sur des plans différents …


Une autre tentative d'explication plus lapidaire : Puisque nous ignorons tout , ou presque de nos origine et fin , c'est donc que nous n'allons pas d'un point à un autre , il est donc impossible que nos vies soient “alignées” .


                                                        ****





Une , parmi de nombreuses conséquences importantes de cette conclusion est que la politique de réduction des inégalités repose sur une hypothèse fausse

( voir erreurs de raisonnement

P.OS N°.....909.......741... 548....100....77...21° )

on ne peut pas comparer des êtres dynamiques , c-a-d des êtres qui se déplacent dans le temps selon des critères statiques de “situation” sociale

L'idée même de richesse a une définition différente selon que des êtres évoluent dans la sphère du rêve ou de la réalité . Et tel est bien le cas pour les pauvres et les riches / Qui nous dit , pour ne retenir qu'un ex. Que nous aurions eu “ Don Giovanni , ou la flute enchantée “ si Mozart avait été riche

c-a-d s'il avait vécu dans la sphère des “realités “ ?


Autres conséquences : on juge parfois hativement 2 individus A et B sur des accidents de parcours ; A sera jugé plus intelligent ou plus “mûr” que B parcequ'il aura franchi les étapes x ou y avant B , or les étapes sur des échelles circulaires et linéaires n'ont pas les mêmes importances voire la même signification . Dire par ex. Qu'un pauvre est moins important pour une société qu'un riche c'est conclure de la différence de température entre les planètes Vénus et Mars que celle çi est “ en avance” sur Vénus parcequ'elle est plus froide !

Des dizaines d'ex. De ce type peuvent être relevés dans notre vie sociale de tous les jours ; ils reposent tout simplement sur des conclusions hâtives , des jugements erronés parcequ'ils confondent le cercle avec la droite , des problèmes mal posés parcequ'ils remplacent des sphères par des plans , des mouvements circulaires par des déplacements rectilignes

Il n'est pas possible de les résoudre “ en bloc” ; ni même de les énumérer , parce que notre limitation intellectuelle nous interdit tout simplement de relier en un rien de temps – le temps d'une réunion par ex. Dans laquelle on tente d'évaluer TOUS les avantages et inconvénients d'une solution technique ou socio-anthropologique …. - de relier donc, une situation particulière -en Argentine 1938 - au principe général - énoncé vers1650 en Allemagne -qui en est la cause . Aurait-on par exemple developpé l'electricité si on avait appliqué le principe de précaution ? Qui nous dit si cette solution ne serait pas abandonnée dans un avenir lointain a cause des effets des radiatioins electromagnétiques sur les organismes vivants . Comment prévoir d'une manière générale les effets pervers d'une technique alors que ces effets ne peuvent apparaître que dans l'étendue et/ou la durée de ses applications.

Ces liens entre general et particulier existent necessairement puisque toute notre évolution repose sur des distinctions fondamentales entre ( energie -matière ) - ( temps – espace) – (lumière-ombre)...


*******


Des milliers de rencontres du type décrit ci-avant ont lieu chaque jour , un vieux philosophe bousculé dans la rue par un jeune délinquant , un physicien accroché par un taxi sur la route , que peut-il se passer dans la tête du chauffeur de taxi , du philosophe, du physicien et du jeune drogué à l'instant des “rencontres” ? nul ne saurait le dire , mais tout un chacun pourrait le supputer , malheureusement la logique du discours que je tiens içi m'interdit de considérer comme plus importantes les meditations du philosophe versus les preoccupations mercantiles du chauffeur de taxi


à suivre ….


De quelle nature est cette limitation “intellectuelle” ?

Pourquoi l'être humain d'intelligence moyenne est-il incapable de relier une application particulière aux conditions générales qui l'ont permise ?

1- le nombre d'étapes dans la suite logique / ou chronique

l'exercice reviendrait à choisir une dizaine de mots au hasard dans le dictionnaire , et de retrouver ensuite une relation logique entre ces termes

( voir N°.......)

C'est presque possible avec un nombre restreint de termes , mais au delà d'une centaine l'exercice devient presque impossible

Or le nombre d'événements dans la vie d'un seul individu est beaucoup plus élevé .

_________________________________________________________________________

REM / POST / DOM


à suivre ….

____________________________________


Mimetisme ( N° 750).....008




N° 377 EFFICACITE ET NECESSITE


N°....369...669...969


N°...100...197...297..

MENSONGE







N°...206...LA S.M.C



N°......79

Le système des ( sanctions – récompenses )


Existe-t-il un lien entre les termes suivants :


Mimetisme – bonheur – propriété ( brevets )


partage – besoins (rareté ) – marxisme (solidarité) – efficacité -



«  a première vue , je n'en vois aucun ... »

telle serait la réponse du lecteur pressé de passer à autre chose

Moi , je l'ai trouvé puisque je ne me suis pas contenté d'une première vue

Entre ( ) je conseille à ce lecteur , s'il n'a pas envie de réflechir ; de passer à autre chose : les sites amusants ne manquent pas sur la toile .


Je continue pour les 2 / 3 lectrices qui n'aiment pas les bons conseils :


J'ai recensé un millier de problèmes insolubles – soit parcequ'ils sont liés à notre nature d'êtres vivants , soit parceque nous les avons crées , pour notre seul plaisir – En attribuant un N° à chaque problème ( de 0001 à 1001) je pouvais faire ainsi des renvois sans trop me fatiguer et ma première surprise

a été la suivante : plusieurs problèmes se retrouvaient sous le même numéro

ce qui veut dire , à l'inverse qu'un problème peut être examiné sous des angles différents . Mais alors ….me suis-je dit , mais alors ….


Le mieux serait peut-être de commencer par ….la genèse :

Le premier problème qui m'est venu à l'esprit est :

vous avez sans doute deviné ? N° 1 Dieu

Sur ce point je n'ai rien trouvé à dire , qui ne soit déjà dans les écritures , qu'elles soient saintes ou profanes

Je suis donc passé au N° 2 ( la peine de mort )

petits détails de forme : j'ai déjà omis les zeros à gauche

paresse congénitale oblige !

J'utiliserai souvent des abbréviations , c'est en général l'initiale du terme , sauf risque de confusion . Dans le cas présent la ( P-M ) s'oppose à la (Joie de Vivre )

j'écris donc : { ( P – M ) O ( J – V ) }

J'obtiens ainsi des couples en utilsant seulement deux opérateurs

1- l'opposition (O) qui vient d'être utilisé , et l'identification (I) qui sera utlisé par la suite sans autre préavis


La seule ectrice restante – les autres s'étant déjà endormies je présume aura remarqué que les couples s'opposent terme à terme

1- « la joie venait toujours après la peine ….

ça c'est le poête qui le dit

2- qu'est-ce qui s'oppose le plus à la vie sinon la mort


Déjà 2 surprises : on en est à 4 si j'ai bien fait les comptes :

  • Un couple de couples forme encore un couple ! En somme , les couples agissent comme les cellules de notre corps : ils se multiplient en se divisant

  • les (O) ne sont pas toujours bien tranchées , bien nettes , qu'est-ce donc qu'une opposition au juste ? Suis-je en droit d'assimiler (I) à ….une assimilation ?...une reunion ? Et bien d'autres choses encore que je n'ai pas en tête .

J'ai balayé d'un geste royal cette objection , sinon tout l'édifice risqueit de s'écrouler .

J'ai en fait un peu triché sur l'ordre d'apparition de ces surprises : la 1èrev et la dernière sont apparues beaucoup plus tard . Au risque d'anticiper sur la suite de la discussion je dirais qu'elles se fonden sur un des postulats du L.C.

(*)la contradiction permanente


****


Passons maintenant directement au N° 79

le système des ( S – R ) qui conduit tout droit à la S.M.C






____________________________________

ABREVIATIONS :


L.C. = langage complexe


S.M.C = societe multi-critères


(N°.....) référence ouverte : encore un signe des temps : si les lectrices voulaient bien compléter ces ( ….. ) le partage serait intégral ; i-e : dans les deux sens . Je leur dois pourtant une explication . Je ne dois par contre rien aux lecteurs , lesquels se foutent de tout ce que je j'écris , puisqu' ils n'expriment jamais rien , j'espère alors qu'ils auront la décence de ne pas lire ce qui suit : une référence vide est à l'écriture ce que pourrait être ...voyons …..voyons un peu …

ah ! J'y suis , une référence vide est à l'écriture ….ce que pourrait être la création à la nature ….voila !

.Je l'ai fermée – je parle toujours de la référence - quand j'ai eu la patience , ou la chance de retrouver le N° du § , et elle est restée ouverte quand je n'avais pas envie de chercher...

ou pour noyer le poisson de l'ambiguité dans un marecage de duplicité je me suis dit : «  tu ne me chercherais pas si tu ne m'avais déjà trouvée...




ext . Journal Dimanche 9 /09 /12


REM IDEES A DEVELOPPER


voir notes écrit – chemise vert ( D

SOCIETE SANS LOIS OU / BILEGALE

Si la loi linéaire n'a pas réduite le nombre de Voleurs

une loi alternative ne saurait réduire le nombre de Gendarmes «  au hasard

loi de pile ou face

solutioin : punir ET récompenser ( V + G )

sans référence au rpincipes ( Bien – Mal )


opposé de IMAG

(V – R) ou R – Imaginaire )

IMAG = autre peche originel – 2 au moins


Comparaison ( V – E ) ( L – O ) Ex . - Theorie) theorie d'ex = ex. de theorie ?


Critiques à éviter : transposer ies inc. D'une situation présente sur un projet de solution future


la capitulation des sciences : Pourquoi dénombrer une serie illimitée si on n'applique que les 1 ers termes ? ( fonctions circulaires )

____________________________________


N(D) et D(N) dieu + diable / dieu-nature et dieu-nature -dieu

____________________________________


J'appelle Nature la suite illimitée de transformations qui constituent notre univers interne et externe ( Ui – Ue)

première remarque sur cette définition toute provisoire : Ue est lui-même constitué en 2 sous univers observable et sensible – ou perceptible

Ui est est perçu de maière indirecte


2ème remarque : j'ai dû donner une définition différente de N(D) dans un autre § ( N°...........)


____________________________________


La question importante – attention à ce terme ! - ets içi la suivante :

Comment – en vertu de quelle propriété , de quel postulat pouvons nous manier des couples de degrés différents sans autre précaution sémantique

J'ai déjà indiqué qu'un couple pouvait contenir de manière implicite un autre couple ( ex : ….....

Tous les termes composés sont en fait des couples ( ex : anthropologie

astrophysique …..) Et en parlant de physique , certains termes même non composés sont « complexes »

A commencer par la nature , ou dieu , ou l'univers …..

Ainsi quand on parle couramment de «  nature de l'univers «  on construit implicitement une fonction de fonction

De même lorsque j'écris : N(D) j'associe en fait deux couples ( Nature-dieu )

et (Dieu-nature) dans une relation que je n'ai pas encore définie

Un peu de patience je n'ai pas encore fini mon raisonnement




____________________________________


Attention : L'inversion des termes n'est pas un critère (a.s) de stabilité d'un couple . Les statisticiens utilisent le qualificatif ( p.a.s) = (presque absolument sûr ) comme les mathématiciens terminaient autrefois leur démonstrtrations par le sigle : C.Q.F.D

Il n'y a aucun jugement à tirer de ce comportement : la science peut aussi fluctuer comme le font le temps et l'espace

D'un autre côté , ce n'est pas parcequ'une inversion de termes ne semble pas avoir de sens aujourd'hui , qu'il faut en déduire qu'elle n'a absolument aucun sens : ex: si l'expression «  nature de l'univers «  notée aussi de manière complexe U(N) paraît avoir un sens courant l'expression inversée =

univers de la nature pourrait paraître moins évidente

A première vue seulement : car le langage courant - qui manie aussi couramment l'ambiguité – utilise les synonymes . En l'occurrence univers signifie « ensemble » auquel cas l'expression N(U) aurait elle aussi , un sens


Je crois avoir dit – sinon je l'ai pensé , ce qui pour moi ,revient au même – mais je comprends que tel ou telle qui liraiet ces lignes soinet d'unavis différent , et même , je souhaite vivement (qu'il et elle ) l'expriment -:

dans l'univers il n'y a pas de droite ; je précise içi : Il n'y a ni point ni droite

question : comment dans ces conditions sommes nous parvenus à ces abstractions aberrantes ?

Mystère et boule de cristal : comment pouvons nous maîtriser un langage que nous n'avons certainement pas crée – c'est encore une opinion personnelle -

pourquoi opposons nous des termes qui parfois s'identifient , ….comment et pourquoi sommes nos incapables de chanter comme des oiseaux ...les problèmes ne manquent pas pour les esprits curieux .

A ce propos il serait amusant de dénombrer dans le langage courant les termes non-coposés mais qui recouvrent une « realité » complexe , ou encore …

Mais revenons à nos contradictions : J'ai parfois associé au couple l'image d'un diamètre ( N°..........) c-a-d deux points sur le cercle :

Comment vais-je proceder maintenant que les points ont disparu du langage ?

Et comment représenter par l'image la réalité d'un couple sur une sphère

Ce qui est tout de même la condition de la majorité des êtres -pensant ou non

Et pour ce qui concerne le langage ,la totalité virtuelle des termes mâles ou femelles

Peut-être pas à Paris si j'en crois les sondages d'opinion – près de 50 % de femmes vivant – et pour certaines même très bien – en célibataires

Mais les opinions sont personnelles n'est-ce pas ?

Elles n'ont donc sur terre , qu'une valeur personnelle


Le débat restera ouvert sur les deux « points » mentionnés ci_dessus :

Et puisque je ne perçois – dans les 2 sens du terme - ni la rémunération des académiciens , ni les pourboires d'un politicien ; je ne vois pas pourquoi je vais me fatiguer les méninges à dire aux gens comment parler ( Identification des termes ) ou à leur montrer comment s'accoupler ( opposition de couples )



____________________________________





____________________________________


On parle en mathématiques de «  paradoxe » alors qu'il s'agit comme en langage courant d'ambiguité . Un point ne devrait pas exister en dehors des intersections , et ce n'est encore qu'une concession à la penseé abstraite ,dans l'univers on voit surtout des chocs

Serait-ce donc cela la cause des malentendus ?

La question mériterait d'être creusée



****


Alors creusons , comme auraient dit les infortunés fils du laboureur ( *)

Ce n'est qu'un autre retour aux sources , en somme


Enoncé pêle-mêle des questions , comme elles me viennent à l'esprit :

1-sommes nous allés trop loin dans l'abstraction ?

2- comment distinguer deux couples sans avoir recours à l'image des diamètres sur un cercle

3- serions nous plus en harmonie avec la nature – ou l'univers , ou la réalité

si notre pensée se limitait aux objets visibles …

à tout le moins perceptibles ?


je dis tout de suite que je ne répondrai pas à cette question , car on voit déjà l'impasse : pour faire de la confiture il faudrait auparavant enlever le vers

qui est dans le fruit

comme le disent fort imprudemment les « sages proverbes « 

En d'autres termes : il est possible que l'humain ait été en harmonie avant l'appartition du verbe – je ne résiste pas , à ce propos à la tentation (!) ….non le terme est mal choisi … disons plutôt : je ne résiste pas au désir d'exprimer içi mon admiration quant à l'explication fabuleuse de la Genèse
Admiration aussitot tempérée par la duplicité du terme «  fable « 

Si je peux former un couple ( pensée – langage ) , on voit tout de suite pourquoi on ne peut pas répondre à la question 3 . Les 2 termes étant en relation circulaire , toute modification du langage « deteint » sur la pensée

laquelle aurait conçu le langage . Je répète «  aurait » puisque je ne partage pas cette opinion , et si j'explique pourquoi , je risque de perdre le fil de cette discussion

Un theologien pourrait même voir là le défaut originel dans la masse humaine– les theologiens adorent sauter aux conclusions -

Tel auteur très talentueux et très respectable dit

«  on ne voit qu'avec le coeur «  citation livrée sans garantie , mais à laquelle je souscris ; comment distinguer alors la perception de la vision ?

Et il n'y a plus de raison de s'arrêter : quelles sont les parts respectives des deux sens dans la formation des idées , peut -on dire encore qu'une idée a un «  sens «  ? ….

comme j'ai dit : c'est l'impasse parcequ'on ne sait plus où on va

Encore une contradiction « naturelle » du langage



J'écarte d'emblée la question du progrès technique et il me semble avoir déjà expliqué pourquoi ( pas de droite = pas de geométrie = pas de ponts , pas de routes etc …)

Un progrès n'est linéaire que lorsque l'amplitude du cycle est suffisamment longue pour que la courbe permette l'illusioin d'une droite

Restent donc deux questions , qui se ramènent en fait à une seule :

à suivre ….



____________________________________








La question à résoudre serait donc :


Etant donnée une societe a base binaire , comment relier une solution particulière à des conditions générales , sans recours ni à l'abstraction ni à l'imagination ?



Je me suis bien retrouvé à la case départ car dans le langage courant j'ai retrouvé la même anomalie constatée lors de la classification des problèmes d'organisation sociale ( P.O.S )

Omissons et doubles emploi : S'il existe 2 termes pour désigner une même chose ( synonymes) c'est donc qu'il existe aussi ( ont dit : réciproquement )

2 choses désignées par un même terme ( polysémies et nuances )


Où l'on voit qu'on a ajouté à tort «  et réciproquement «  comme dans la citation imputée à sacha Guitry


............à suivre









N°...........

Importance ( absolu-relatif)


j'ai dit fans un autre article/blog :

tout est important , rien n'est important

j'aurais dù préciser :

tous les problèmes sont importants dans l'absolu

aucun problème n'est important s'il est en relation avec d'autres

Conclusion persononelle – non valide pour les lecteurs

Chaque § de cet article est un angle d'attaque

des autres P.O.S – j'en ai dénombré mille







_________________________________


N°......ARGENT ET ARTISTES

Un ex. parmi mille autres des incohérences de comportement en société


Un artiste ne peut pas dire qu'il est contre le pouvoir excessif de l'argent

s'il soutient ou défend la loi sur la propriete ou la rémunération des soi-disant « efforts «  ( hadopi ? )

Plus il y aura de conflits en effet autour de l'argent et plus les riches – en particulier les banquiers - auront de pouvoir

_________________________________


trop de gens tentent – par mimétisme – de faire passer un instinct ou une propension naturelle pour un acte réfléchi , voire couteux en efforts


_________________________________

N°..........

Forts – Faibles

Kes historiens ont ait une découverte :

l'Histoire est écite par les vainqueurs : Bravo !

Pourquoi n'ont-ils pas ajouté : les lois sont aussi dictées par les plus forts

Elle ne saurait donc être dirigée colntre leurs intérêts

Le peuple a toujours le droit de contester

Dès lors qu'il s'agit de changer les choses

le discours est noyé dans la masse

Ce qui n'empêche nullement de parler de démocratie


_________________________________

N°°°°°


Violence et rire


les problèmes de violence ne peuvent se résoudre que dans – et par -

la violence

Tel cineaste a cru dissoudre la violence dans le rire

« crows are laughing « répète cet acteur dans le film

après reflexion j'ai conclu que c'était impossible

La violence n'est pas au contraire du rire , le propre de l'homme

Je remercie l'auteur de cet film pour avoir suscité cette refllexion

je sais maintenant que le sexe a été concu

comme exutoire de la violence

Quand apprendrai-je à observer d'abord la nature-dieu

lorsque je chrche la solution d'un problème

au lieu que je me gratte la tête

comme si j'étais encore un singe pouilleux





_________________________________


N°§..................P.O.S

Volonté

Si tant est qu'on puisse parler de volonté divine :






12/07/2011
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2 autres membres