M.I.C.E.L

LE CYCLE ENFIN

N° 1001

LE CYCLE  N A NI DEBUT NI FIN

   1001

 

CYCLES

 

Nous voiçi enfin au terme de cette longue série de problèmes

Ce § sera en quelque sorte un ramassis

   - j'évite sciemment de parler de résumé

des principales questions autour desquelles

s'articulent toutes tentatives d'organisation sociale  --

Pour cette raison , il sera plus long , ou plus fastidieux

 

Je ne serais pas aussi présomptueux que tous les penseurs éminents

Qui ont cru pouvoir ramener tous les problèmes des sociétés à un seul

Et qui mieux est : calculer la formule miracle

Qui puisse aider à les résoudre dans un seul bloc

S'il est bien une chose qui résiste à toutes les tentatives de cet ordre

C'est bien le cycle – éternel

Dieu , ou la nature diront certains

Peu importe la formule – ou la forme d'une telle solution

Puisqu'on vient de voir qu'elle est sujette à variation infinie

C'est en tout état de cause celle que la nature a trouvé

Pour nous maintenir en vie – éternellement ?

 

Et je défie quiconque de trouver meilleure formule

Curieusement , l'être humain doté d'un pouvoir d'adaptation

pratiquement illimité , est incapable de s'adapter

à la seule vérité – mère et garante de son salut ; i.e : le CYCLE

appelons ces deux propositions  P1 et P2

 

                                                                       *

 

Considérons deux sociétés – appelées  S1 et S2

S1 est munie d'une loi conçue et appliquée par les humains

S2 serait , par contre  exempte de toute loi

Question : quelle serait entre ces deux solutions

la meilleure pour le genre humain ?

Réponse : aucune des deux

Puisque les deux sociétés seraient soumises au cycle éternel

Incidemment , les socialistes et autres penseurs

soucieux d'égalité entre les êtres n'ont pas vu

Ou  bien ont feint de ne pas voir

Que les crimes et délits perpétrés au nom de la loi

étaient  identiques – en volume et en intensité

Aux crimes commis hors – la- loi

Explication : c'est bien parce que l'être humain

est doté d'un immense pouvoir d'adaptation

Qu'il lui est indifférent de vivre en S1 ou S2

.............à suivre ....

                                              **********          **********

 

Suite M.A.J  JUIN 2010

Petite incise – en apparence contradictoire avec ce qui précède :

La seule limite à cette faculté « infinie «  d'adaptation

Est précisément son incapacité à s'adapter aux cycles

On l'appellera fatigue , ennui ou saturation

La encore , la forme importe peu

Pourvu qu'on sache ce qui est  en discussion içi

Les humains se fatiguent des états de guerre

Comme ils le font pour les états de paix

appelons P3 cette proposition - corollaire de P1 et P2

 

Il est  étonnant, à ce propos qu'un philosophe aussi distingué

 -j'ai  ainsi nommé  Kant  -ait pu croire à la possibilité d'une paix perpétuelle

Il n'y a qu'une façon d'assurer la paix perpétuelle

Au sein de toute société d'humains

C'est celle qui nous attend tous – du moins je l'espère -

à la fin de nos vies individuelles

Celui qui douterait  que les humains puissent

être saturés de la vie en paix

N'ont qu'à se demander pourquoi les jeunes

Fuient le calme des petites localités

Pour  se noyer dans le tumulte  des grandes agglomérations

 

                                                                       *

 

Est-il possible d'envisager une société S3

qui soit , en parallèle avec P3 , exempte de tous problèmes ?

Une telle société a déjà été décrite

Elle s'appelle la S.M.C

Elle n'est pas à proprement parler exempte de tout problème

Mais elle dilue leur acuité en accroissant leur nombre

En d'autres termes tous les critères sont situés sur un cercle

Ou mieux encore – sur une sphère , la terre par exemple

De ce fait il est  impossible et aussi inutile

d'établir une hierarchie entre les problèmes

Malheureusement cette société restera à jamais idéale

Et la faute en incombe à P3

 

     

Summary :                                                                  *

REM /  si l'on supprimait la loi , S2 se comporterait comme un ressort

brutalement détendu : après quelques oscillations il reviendrait à une position "normale"

I l en est de même pour  S1 et S2 :

Si le bien n'a pas triomphé  avec le concours de la loi

Réciproquement le mal ne pourrait trimpher en dépit de la loi



02/06/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2 autres membres