M.I.C.E.L

pouvoir savoir ....et connaitre sa puissance ( dialogues )

 

 

 

 

 

1

 

XSE/ CST ….. S/116

 

 

 

E – Qu-avons nous au menu du jour ?

P – Il était question de langage mais comme …

M – vous devz mettre ç jour botre agenda mon cher

 

P – NOTRE ALI EST TOUJOURS PKUS RAPIDE

Ce n'est pas en émaillant son discours d'integrales q'on le rend p^lus interessent

ou plus credible

 

  • oui mais helas , le publis etant ce qu'il est ….

  • Vous autres économistes , vous opposez la production à la consommation

alors que ces deux opérations se ressemblent ; on peut dire qu'il y a autant de consommation dans l' »acte de produire qu'il y aurait de production dans l'acte de consommer

E :- qu'est-ce que c'est encore que cette théorie ? Vous ne seriez pas d'aventure en train de fouler nos plates-bandes ?

M – et quand bien même ...rien n'interdit à personne de reflechir aux problèmes de nos sociétés

E : - permettez , je ne suis nullement contre la suppressiion des barrières inter-scientifiques , la rfeflesoin commme vous dites , ne saurait s'accmoder de frontières , mais là je faisais allusion à ces hurluberlus qui veulent faire de l'eono-physique ...déjà le terme est disgracieux , je leur aurais proposé plutôt la ...laaa ...tenez pourquoi pas la physionomie

P – mais il y a risque de confusion , le teme existe je vous signale

E- : peu importe , je vais essayer de trouver un autre nom …

…...........' un temps ….

 

M- alors on sèche ?

E- ; non je trouve pas ….on peut inscrire la quesrino pour une prochaine séance ; en fait l'important n'est pas là , je suis d'avis de laisser à chacun son métier , bous voyez d'içi que tpout lemonde se mette à touxher à tout

P' – décidément vous n'avez pas la main heureuse aujourd'hui , vous me fournissez une autre verfe pour vous battre , vos principes de division du travail sont encofre une autre absurdité

E- allpons bon !....

P- mais laissez moi d'abord finir mon raisonnement , je disais que lorsqu'un être vivant consomme entre guillemets il d »truit...

E- oui oui on a compris ce que vous voulez dire , on détruit autant en produisant qu'on pourrait construire en consommant ; admettons mais pour revenir à mon propos , on peut être deux à jouer ce jeu , ou mpeme 4 , 8 ; 16 ….pourquoi pas ? Si vous voulez vous spécialiser aussi en économie , les economistes pourraient assi bien s'interessser de plus près à la physique

P- ma foi

M- vous ne preferez pas plutôt vous interesser aux mathématiques ?

E – je vous signale que c'est déjà fait ….et pour quel résultat je vous le demande ? Tout ça c'est des enfantillages...le serieux d'une reflesion ne se mesure pas à son symbolisme ...tenez je pourrais en dire autant de votre opposition entre matière et énergie par exemple

P – que voulez vous dire ; je ne vous suis pas …

E – desole de faire su coq à l'âne , mais cette idée s'est superposée à

une autre à l'instant ,

je voulais dire ceci : qu'est-ce qui vous rend si sûr de l'opposition – ( M – E ) ? ce ne sont pas les economistes qui parlent de masse de l'electron que je sache !

M- mais que voulez vous dire au juste ? Moi non plus je ne comprends pas

E – je retourne à monsieur sa politesse : si l'opposition – ' ( P – C) ne tient pas la route je dirais que l'opposition ( M- E ) n'est guère plus solide

P- alors là ….

E- :Mais si , reflechissez ...ou plutôt non ; reflechissons ensemble : et laissons tomber si vous voulez bien toute cette ...enflure scientifique , parlons le langage de monsieur tout -le-monde , voulez vous

M- : je croyais qu'on ne faisait que cela depuis le début , non ?

E- que répondrait le physicien à ces questions simples : l'air que nous respirons tous est-il matière ou énergie , l'eau que nous buvons , un autre exemple , vous l 'apellerez comment ?

 

P- ce sont des matières évidemment , l'eau est un composé d'oxygene et d'hydrogène et l'air contient aussi …

 

E – permettez ! J'ai dit on laisse de côté le bla-bla scientifique …

M- mais de quoi allons nous parler au juste

 

E- : je demande juste à monsieur le physicien de préciser ce qu'il entend par matière et par énergie

la bergère répondrait au berger : n'y aurait-il pas aussi de l'energie dans la matière et réciproquement

M- vous enfoncez des portes ouvertes , il est évident que dans les partitions d'ensembles , quelquesoit le domaine , il y a toujours des inclusions secondaires ou tertiaires

E- laissez le donc répondre , ça n'a pas l'air d'être aussi évident pour lui

________________________________

 

tous les corps penvant passr par tout les états -...( lumière = photons pas de molécules au contraire d l'eau qui peut être solide ou gazeuse;...non ?

 

 

(*) voir dialogues philosophieques N°......WIN 98

 

Limites du quantum - quantificatino : à parritir de quelle échelle

une observation de « saut «  peut être transposable à un objet du macrocosme ?

 

__________________________________________

 

 

N°......

oppostion discret – continu

 

 

___________________________________________

 

N°.... les divers états de la matière

 

 

___________________________________________

 

N° …..Les hasards des découvertes ( ex ; le rayonnement fossile )

 

Claude bernard – Faraday

 

REM : rechercher sur Internet dates et lieux

 

___________________________________________

 

N°°°...DIALOGUES

 

R.G; et P.Q. Intrication et inseparabilité

 

voir «  recherche N°.....BIB FLANDRE

 

___________________________________________

 

 

___________________________________________

 

___________________________________________

N°....DIVORCES / oppositioins irreductibles ? /:/

 

 

___________________________________________

 

N°.....le couple ( E – M )

 

est-il susceptible de « deraillement E ---> M ( degré 2 )

 

la conscience n'est qu'une combinaison des sens (5)

 

 

___________________________________________

 

 

N°°°......

LE CLASSEMENT / LES PRIORITES / CRITERES D IMPORTANCE

 

 

 

___________________________________________

 

_REM  NOTES A REDIGER 

 

07/11

 

 

 

 

__________________________________________

 

 

 

 

 

La photo ci-contre …...(*)

Vous donnera un aperçu de mes ( Bi -Ai )

Dans l’état actuel du monde

Demain La vie pourrait me faire changer d’orientation

Ce qu’a dieu ne plaise !

 

Photo : cabane sur les rives d'un lac

extrait <journal II> works www.image shack.com >

 

 

**************

 

Vanité de l'écrit … fatuité de l”oral

l' histoire infinie du journal qui jamais ne commence

Pour conjurer le sort je m'en vais donc le prendre à son jeu

je réponds ainsi à une question que je poserai çi-après

Nous avons des besoins à satisfaire

parceque nous sommes dotés de capacités pour ce faire

justifie chaque chose ou evenement par son opposé

n'est-ce pas un art de vivre consommé ?

 

 

 

Pourquoi les humains se donnent ils donc tant de mal

Pour gagner leur vie

Lorsqu’il leur suffirait tout simplement , de la vivre ?

 

Déjà entendu cet air , non ?

Alors combien de fois faudra-t-il le répéter

Pourqu’enfin nous soyons persuadés

Que l’enfer ou le paradis

Ne peuvent être que des images d’Epinal

 

 

 

_________________________________________

 

Après reflexion je me suis dit que cette introduction

refletterait mieux mon etat d'esprit actuel :

 

*******************

 

Ecrire pour jeter

une bonne affaire !

Ex: (Ai-Bi) quelle est la relation

entre les couples de besoins-aptitudes d'une part

Et les termes opposés ou identiques sudu L.C.

 

Il semblerait qu'à l'origine H(N) ne soit

qu'une opposition entre ombre et lumière

Ce n'est que progressivement

que se sont formées les ombres grises

ainsi que les nuances du violet au rouge

Comment rattacher ces nuances aux

nuances du comportement humain

ou aux subtilités du langage

Tel est le problème que je me suis proposé de résoudre

Ou que D(N) m'a inspiré – selon le cas -

 

 

Pourquoi avons nous des besoins

Ou : comment naissent les Bi-Ai

sont les premières questions auxquelles

tout être humain est censé répondre

Dans la mesure du moins où il est « inspiré »

Allusion émue aux tenants de l'écriture automatique

Nous avaons des besoins – ou des capacités-

parceque nous sommes reliés à un univers organisé

Par conséquent la satisfaction de nos besoins

fait partie d'un «  dessein supérieur » ou inférieur

Dont les ramifications nous échappent

Mais peut-être conviendrait-il de parler dès à présent

de «  l'harmonie universelle « 

qui sous-tend nos actes quotidiens

Notons au passage que les termes du langage simple

n'ont plus à ce stade aucune signification

Comment attribuer par ex. des « intentions »

à D(N) qui nous a attribué des intentions

Rappel de l'image de la bielle

Qui doit expliquer le principe du moteur à explosion

 

****************

 

ce n'est pas encore ça , nouveau départ

…...............

 

tu vois le topo ?

En fait je pourrais écrire un ouvrage

et même plusieurs , sur la manière d'aborder un ouvrage

Pourquoi écrti-on un journal par exemple?

J'en ai écrit un certain nombre

avant de me poser la question

une question que j'aurais dù me poser avant

Maintenant je sais : et je n'ai nullement l'intention

de partahger mon secret avec quiconque

car ce dernier journal m'est destiné tout particuliè-rement

je considérerais donc toute lectrice comme

une indesirable espionne , ausun égard donc ,quant aux lecteurs

je préfère ne pas en parler , du reste ne dit-on pas

que les femmes lisent plus ?

 

**********

 

Question : comment faisaient elles donc avant

pour satisfaire ce besoin ?

Pourquoi n'ont-elles donc pas inventé le livre

puisqu'elles s'y interessent autant

sinon plus peut-être qu'à leurs compagnons d'infortune

mais j'anticipe un peu , on reprend tout du début

 

**********

 

De la méthode que diable !

Tiens au fait : on a déjà écrit un discours la -dessus

vais-je donc aussi classer les cboses

en mettant comme D* les plus simples par terre

et ...les recouvrer d'un tapis ?

Ah ! J'oubliais y a encore ce putain de tapis à nettoyer

je vous dis : j'y arriverai jamais

Et de quel droit reptrendre les idées d'un autre

ne dis tu pas toi-même qu'on finit toujours par

dire la vérité même si on adopté le principe du mensonge

il n'est pire plagiat qui ne devienne un jour createur

...et reprend en pleine poire tous ses larcins-emprunts...

Par conséquent la Vérité avant toutes choses

 

***********

 

Première difficulté , la verité j'en ai rien a foutre

Ni la justice du reste , ni le bonheur

ni aucune des inventions des hommes ou des femmes

n'ai-ja pas dit que je faisais le vide total

dans mes affaires , dans ma tête ,

je vais avoir un problème avec ma mémoire :

pourquoi donc la nature nous a-t-elle attaché ce fardeau

.....

décidément ..je suis «  helpless »

 

***********

 

Foin du pourquoi et du comment

Et pour me libérer pour un certain temps de cette demangeaison

je m'en vais en libérer quelques une ; un exorcisme en quelque sorte

 

je commence par la question que j'oublie :

pourquoi cette manie de se poser des questions ?

N'y aurait -il donc aucun moyen d'échapper à son destin

- « Il faut prendre la vie comme elle vient « 

me disaient toujours les gens de bon conseil

je leur aurais bien demandé : mais comment donc !

«  pouvez vous me dire comment vous est venue cette idée ?

«  Et puisqu'on se mêle d'avoir des idées :

« dites moi aussi comment est-elle venue cette putain de vie …. »

 

___________________________________

 

rem : ajouter au «  programme « 

Règles fondamentales de la repartition des tâches

1- toutes les fonctions sociales ou economiques ont la même importance

mais aucune ne pourreait dvenir indispensable ' «  otut es important , rien n'est important

Diffférence avec le corps de l'individu dans lequel le fois par ex. occupe une plave primordiale

 

2- la hirarchie circulaires : elle est décrite plus en détail dans le § …....de l'ouvrage P. O. S

 

l'allocation Universelle de survie ( A.U.S )

Sur les inégalités : je ne me souviens plus de ce que disait Karl Marx a propos des salaires

Il est évident que les inégalités ont toujours tendance à s'aggraver dans une économie en mouvenement Il convient donc d'assurer un revenu identique à tous les memebres de la collectivité

quelsqueseoint leur age sexe et compétrences

En fait ce revenu n'est pas un salaire puisqu'on considère que tous les membres ont egale impportance qu sein de la collectivité

 

___________________________________________

17/05

 

PAROLES....

 

En hommage à Dalida l'italo-egyptienne

 

les choses ont-elles été nommées pour fuir la verité ?

Ou au contraire pour s'en approcher ?

 

Pour fuir disent les blancs

Non ! Pour la rechercher disent les noirs

 

depuis l'humanité a connu de nombreuses scissions -

suivies de recompositions – reconciliations -

les gens de gauche et de droite , suivis de près par les extrêmes

puis les modérés des deux ailes , puis les durs et les mous

les anrcho-syndicalistes opposés aux neuro-féministes

 

dernièrement une nouvelle mitose à engendré :

la generationndes trous de balle , lesquels n'ont pas d'ennemis

On va donc s'empresser de les diviser :

en trous de balle de golf et de ping-pong

Si les premiers sont sn surnombre on pourra les reclasser

suivant le nombre de trous dans leurs parcours

La vie des series continue ...

 

 

___________________________________________

 

 

___________________________________________

 

 

 

___________________________________________

 

 

 

___________________________________________

 

 

 

___________________________________________

 

 

 

___________________________________________

 

 

___________________________________________

 

N° Constante de Hubble

 

recession des galaxies – ou vitesse de fuite -

par rapport à quel referentiel ?

 

Si éloignement veut dire en ( S/T) lecture du passé

pourquoi ne pourrait -on aussi lire le futur des étoiles

 

Hyp: symétrie – ou isotropie de U ( ….X....)

___________________________________________

1



16/07/2011

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2 autres membres