M.I.C.E.L

vade mecum - I -un simulacre de programme politique

M.A.J   16/05/2011

 

 

 

je voudrais proposer aux lecteurs quelques idées

qui me semblent pertinentes

Ce n'est point un programme politique

puisque je ne brigue aucun mandat

Mais leur généralité pourrait en faire un projet de société

Encore que dans la plupart des cas ces idées soient trop naïves

pour une application immédiate

 

1-Sur la démocratie :

Contrairement aux dires des uns ou des autres

elle ne me paraît pas constituer la meilleure forme de gouvernement

Pour la raison bien simple , que si je me fiais à mon expérience

les peuples sont tout simplement ingouvernables dès que la taille de la société

dépasse , disons les 1000 âmes

Seule , la démocratie participative directe donc ,

pourrait satisfaire les exigences des uns et des autres

 

2-ma seconde preoccupation concerne les besoins

Pourquoi les humains ont-ils des besoins ?

Me suis-je demandé

La réponse (- provisoire- qui me vint à l'esprit -)

fût que la Nature les enchainait ainsi

tout comme elle le fait pour les particules

qui ne vivent qu'une fraction de seconde

et sont dotées de charges electriques

A l'échelle des galaxies n'avons nous pas la taille d'une particule ?

 ___________________________________________ 

LE ROLE DES CIENTIFIQUES DNS LA NOVELLE SOCIETE / S.M.C. /

 

___________________________________________

 

 

 

La photo ci-contre

Vous donnera un aperçu de mes ( Bi -Ai)

Dans l’état actuel du monde

Demain La vie pourrait me faire changer d’orientation

Ce qu’a dieu ne plaise !

 

 

 

 

 

 

Photo : cabane sur les rives d'un lac

extrait <journal II> works www.image shack.com >

 

 

**************

 

 

 

 

 

Pourquoi les humains se donnent ils donc tant de mal

Pour gagner leur vie

Lorsqu’il leur suffirait tout simplement , de la vivre ?

 

Déjà entendu cet air , non ?

Alors combien de fois faudra-t-il le répéter

Pourqu’enfin nous soyons persuadés

Que l’enfer ou le paradis

Ne peuvent être que des images d’Epinal

 

 

 

_________________________________________

 

Après reflexion je me suis dit que cette introduction

refletterait mieux mon etat d'esprit actuel :

 

*******************

 

Ecrire pour jeter

une bonne affaire !

Ex: (Ai-Bi) quelle est la relation

entre les couples de besoins-aptitudes d'une part

Et les termes opposés ou identiques sudu L.C.

 

Il semblerait qu'à l'origine H(N) ne soit

qu'une opposition entre ombre et lumière

Ce n'est que progressivement

que se sont formées les ombres grises

ainsi que les nuances du violet au rouge

Comment rattacher ces nuances aux

nuances du comportement humain

ou aux subtilités du langage

Tel est le problème que je me suis proposé de résoudre

Ou que D(N) m'a inspiré – selon le cas -

 

 

Pourquoi avons nous des besoins

Ou : comment naissent les Bi-Ai

sont les premières questions auxquelles

tout être humain est censé répondre

Dans la mesure du moins où il est « inspiré »

Allusion émue aux tenants de l'écriture automatique

Nous avaons des besoins – ou des capacités-

parceque nous sommes reliés à un univers organisé

Par conséquent la satisfaction de nos besoins

fait partie d'un «  dessein supérieur » ou inférieur

Dont les ramifications nous échappent

Mais peut-être conviendrait-il de parler dès à présent

de «  l'harmonie universelle « 

qui sous-tend nos actes quotidiens

Notons au passage que les termes du langage simple

n'ont plus à ce stade aucune signification

Comment attribuer par ex. des « intentions »

à D(N) qui nous a attribué des intentions

Rappel de l'image de la bielle

Qui doit expliquer le principe du moteur à explosion

 

****************

 

ce n'est pas encore ça , nouveau départ

…...............

 

tu vois le topo ?

En fait je pourrais écrire un ouvrage

et même plusieurs , sur la manière d'aborder un ouvrage

Pourquoi écrti-on un journal par exemple?

J'en ai écrit un certain nombre

avant de me poser la question

une question que j'aurais dù me poser avant

Maintenant je sais : et je n'ai nullement l'intention

de partahger mon secret avec quiconque

car ce dernier journal m'est destiné tout particuliè-rement

je considérerais donc toute lectrice comme

une indesirable espionne , ausun égard donc ,quant aux lecteurs

je préfère ne pas en parler , du reste ne dit-on pas

que les femmes lisent plus ?

 

**********

 

Question : comment faisaient elles donc avant

pour satisfaire ce besoin ?

Pourquoi n'ont-elles donc pas inventé le livre

puisqu'elles s'y interessent autant

sinon plus peut-être qu'à leurs compagnons d'infortune

mais j'anticipe un peu , on reprend tout du début

 

**********

 

De la méthode que diable !

Tiens au fait : on a déjà écrit un discours la -dessus

vais-je donc aussi classer les cboses

en mettant comme D* les plus simples par terre

et ...les recouvrer d'un tapis ?

Ah ! J'oubliais y a encore ce putain de tapis à nettoyer

je vous dis : j'y arriverai jamais

Et de quel droit reptrendre les idées d'un autre

ne dis tu pas toi-même qu'on finit toujours par

dire la vérité même si on adopté le principe du mensonge

il n'est pire plagiat qui ne devienne un jour createur

...et reprend en pleine poire tous ses larcins-emprunts...

Par conséquent la Vérité avant toutes choses

 

***********

 

Première difficulté , la verité j'en ai rien a foutre

Ni la justice du reste , ni le bonheur

ni aucune des inventions des hommes ou des femmes

n'ai-ja pas dit que je faisais le vide total

dans mes affaires , dans ma tête ,

je vais avoir un problème avec ma mémoire :

pourquoi donc la nature nous a-t-elle attaché ce fardeau

.....

décidément ..je suis «  helpless »

 

***********

 

Foin du pourquoi et du comment

Et pour me libérer pour un certain temps de cette demangeaison

je m'en vais en libérer quelques une ; un exorcisme en quelque sorte

 

je commence par la question que j'oublie :

pourquoi cette manie de se poser des questions ?

N'y aurait -il donc aucun moyen d'échapper à son destin

- « Il faut prendre la vie comme elle vient « 

me disaient toujours les gens de bon conseil

je leur aurais bien demandé : mais comment donc !

«  pouvez vous me dire comment vous est venue cette idée ?

«  Et puisqu'on se mêle d'avoir des idées :

« dites moi aussi comment est-elle venue cette putain de vie …. »

 

 

 

 



17/05/2011
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2 autres membres