M.I.C.E.L

vade mecum - II -

 

 

Mail France DIMANCHE

 

__________________________________

15/05 < www.voila.net>

 

 Que devient l'humanité ?

 

-Elle va dans le mur !

-Non au contraire , nous vivons une époque exceptionnelle

    • c'est la fin de l'occident

    • la crise nous offre de nouvelles opportunites …

CACOPHONIE DE PRESSE TROP PRESSEE D ALLER A L ESSENTIEL

TEL/RADIOS BRIDEES AVEC PUBS DEBRIDEES

 

QUELQUES SUJETS DE REFLEXION

POUR LECTRICES ET LECTEURS DESABUSES

ILS ET ELLES DISENT TOUS :

 

« Ras-le-bol des promesses de lendemains qui chantent

quand ce sont toujours les mêmes qui déchantent

«  ras-le-bol des révolutions qui avortent dès leur naissance

Marre de tous ces pique-assiettes qui manifestent seulement leur dépit

En critiquant une société qui leur a refusé le couvert

Moralistes - censeurs - justiciers et tutti quanti

«  Tous pourris tous pour un disait une voix qui s'est tue

 

Mais pourquoi diable s’entêter à ameliorer une société

Résolument décidée à se perdre

Pourquoi vouloir integrer un groupe qu’on cherche à faire condamner

Pourquoi s'attarder sur une idée , une religion , une personne

qu'on voue par ailleurs aux gémonies

Pourquoi , pourquoi ….

Et si on s’arrêtait de se demander pourquoi

A ce train là on finira par se demander pourquoi on continue de vivre

Ras - le- bol donc de la vie aussi ?

 

Honnêtement je ne saurais vous répondre

Et encore moins vous conseiller

J’ai par contre résolu un certain nombre d’énigmes

Qui ont amusé , ou empoisonné des générations

                                                          *************

 

 

En voici quelques unes :

Combien de penseurs et philosophes

se sont colletés – au sens intellectuel s'entend

sur les notions qu'ils avaient eux -mêmes fabriquées

l'inné contre l'acquis , le bien et le mal , la raison et les sens

avant de s'apercevoir qu'ils pouvaient très bien s'accomoder

de leur opposition après s'être souciés de leur identification

 

 

Pourquoi avons nous des besoins ?

Parce que nous avons aussi des aptitudes pour les satisfaire

Rien ne se perd rien ne se crée ...a dit un chimiste

si les economistes l'avaient lu

ils se seraient souciés moins d'équations

et plus de définitions et classement des besoins

après tout leur métier n'est-il pas la répartition des tâches

Et qu'est-ce donc qu'une tâche

sinon l'identification d'une capacité et d'un besoin

La encore les theoriciens-ideologues-doctrinaires de tous bords

se sont echarpés : à chacun selon ses besoins disent les uns

Mais non rétorquent les autres : à chacun selon ses mérites

Voilà autre chose : je croyais pourtant que ce grand dramaturge

avait définitivement tranché «  judge the men according to their merits

who shall escape the whip ?

Besoins capacites ( ou aptitudes ) , mérites ...des mots

qu'on rassemble pour les distinguer ensuite

telle serait bien notre mission sur terre

puisqu'on a dù l'accepter pour pouvoir vivre

opposer pour identifier_ separer pour réunir

Si tu trouves que ce jeu est un peu fatiguant

que n'inventes tu donc ton propre monde

 

Plutôt que gémir sur ses faiblesses

pourquoi ne pas en tirer avantage

on reproche aux forts de faire usage de leur force

pour dominer les faibles , mais qui a jamais songé

à reprocher à ces derniers d'exposer leurs besoins

s'il y a des exploiteurs dans ce monde cher Karl

 c'est qu'il y a des exploités tout aussi coupables

N'as tu jamais vu des clients suggerer spontanément aux commerçants

des "astuces " pour mieux les arnaquer  ?

Qui donc crie " au voleur " - ou criait  avant

c'est le/la client  frustrée de voir qu'elle ne peut en faire autant

alors on dénonce , façon comme une autre de se venger

                                                        

si je préfère le confort de l'esclavage

je n'ai pas à cracher sur la liberté des affamés

Mais seuls connaissent la valeur des mots

ceux qui ont eu à les défendre , ou à s'en défendre

Comme les uns ne se sont jamais résolus

à accepter les mots des autres

on palabre éternellement sur des malentendus

 

Nos camarades syndicalistes se retrouvent sur des ringardises

bloquer les prix ,maintenir les acquis

Qui peut encore parler d'acquis

dans un monde en perpétuel changement

 

religions une connerie ne peut être meilleure qu'une autre

lorsqu'on accepte l'argent sans même se soucier de sa provenance

on abdique le pouvoir de dieu au profit de l'or

riches et pauvres / La nature qu'on ne peut accuser d'iniquité

a donné la richesse aux uns et le rêve aux autres

« ça nous fait une belle jambe «

vont dire  les pauvres envieux , victimes de leurs complexes

« pourquoi les riches utilisent -ils leur argent

pour appauvrir , dominer ecraser les pauvres

langage bête et méchant qui n'excite que l'envie et la convoitise

Pourquoi les pauvres veulent ils imiter les riches ?

S'ils sont incapables de vivre de rêves

c'est bien que la propagande des riches

a empoisonné leurs neurones appauvris par l'alcool

 

Sur les décisions des savants

Ils ne tarissent plus d'éloges sur la beauté et la sagesse de la Nature

Après avoir vainement tenté de la dompter

N'auraeint pas ils mieux fait de préparer son éloge funèbre

Ils ont leur part de responsabilité eux aussi

dans les dérèglements de tous ordres

Faut-il privilégier içi les vues à court terme ?

Le patron des economistes – décidément on dirait

que j'ai un compte à régler avec ces gens

a dit de façon pompeuse

« In the long run we are all dead

Qu'est-ce qu'il en savait ?

La sottise des savants : je croirai en l'âme à dit l'un d'eux

quand je l'aurai....dois je répéter aussi les mots des autres

on les connait tous , sinon on n'a pas à les reciter

l'homme est un être d'ombre et de lumière

telle religion préférait en rester là

nier l'evidence de la terre et du sang

« la plus stupide des religions a dit un auteur d'aujourd'hui

Il est vrai qu'il ne aprlait pas de la même

erreur cher monsieur : toutes les religions ont leur stupidité

et il serait stupide de comparer les stupidités

A quoi cela nous a -t-avancé

de savoir que la terre n'est pas le centre du monde

et de quel monde parlons nous donc ?

 

Les petits et gros problèmes de nos sociétés

pouvoir d'achat , salaires travail , famille monnaie , santé

ménent aux débats généraux de spécialistes

qui sombrent toujours dans la confusion

Faut-il trouver des solutions à Long terme ou à court terme

Doit on préférer l'inflation et la croissance à la rigueur ?

Les agro-chimistes peuvent -ils polluer impunément , indéfiniment

Va-t-on continuer à produire en série comme des robots

lorsqu'on croule sous les invendus-invendables

qui va décider de l'orientation de la recherche …

 

Pourquoi ne pas jouer nos décisions à pile ou face

Nos chances d'erreur seraient assurément moindres

mais là je vais me faire insulter par les ignorants

les plus royalistes que les reines , victimes de l'esbrouffe

ceux qui ont toujours brouillé les cartes

qui ont permis aux grands d'asservir les petits

et qui vont ensuite pleurer dans le giron de l' Etat

parcequ'ils ne savaient pas

 

Ils ne savent pas ces pauvres …

que les commerçants n'ont guère plus de scrupules que les banques

plutôt que de pleurer sur son pouvoir d'achat

pourquoi ne pas marchander ses achats

et mieux encore est -on sûr de ne pas acheter trop de gadgets

si on passait moins de temps devant la télé

on aurait la cervelle moins encombrée par la pub

mais il est tellement plus simple de se reposer sur l'Etat

 

Et en parlant de l'Etat pourquoi n'engage-t-il pas des voleurs

Il recrute bien des policiers pour leur courir après

de quel droit cette ingérence dans les affaires privées ?

Avec l'injustice de traitement en prime

N'est-ce pas parcequ'il est voleur lui-même ?

Et qu'attendent donc les citoyens pour …

voler de leurs propres ailes vers un autre etat … de la providence

 

Je m'arrête là …......

...........Je ne peux pas citer les...

« 1001 problemes eternels «   qui n'ont jamais été résolus

sinon par une incessante hesitation entre le oui-non ou ...peut-être

une oscillation perpétuelle entre les mots des uns

et les activités des autres , au point d'être persuadés

qu'elle est l'image exacte de notre condition

 

____________________________

N'ayant pas d'ambition politique

je n'ai donc pas à mentir sur mes intentions

je suis un peu comme Rousseau : incapable d'élever ses enfants

il pouvait donc se consacrer aux enfants des autres

des uns et des autres

 

Je vous ai livré quelques reflexions içi , non point pour vous harponner

mais pour vous éviter d'aller ailleurs

Si toutefois vous n’avez rien d’autre à faire

Allez donc jeter un coup d’œil sur mon blog

Qui sait ? peut-être trouverez vous un nouveau départ

Mais comme je n’ai rien à vendre , je ne garantis rien

 UPDATED  MAY 2011

<www.chaterton.blog4ever.com>

 

clervoi@laposte.net

___________________________



17/05/2011

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2 autres membres